Commentaire "Avant l'envol"


Il ne faisait pas encore tout à fait noir. J'étais à pied en ville. En route vers l'école. Chercher mon fils. Mais là, j'avais le coeur gros. Je testais le baume confiserie: le fameux rond de Saint Nicolas, concentré de sucre et d'amandes. ... Et puis tout à coup, j'ai entendu à cette heure inhabituelle, un concert extraordinaire de chants d'oiseaux. J'ai regardé en l'air. Ils étaient là, nombreux, occupant les branches entières d'un seul et même arbre, tout égosillés. Très excités probablement par leur proche départ pour l'ailleurs plus doux. Ils se parlaient joyeusement, ils semblaient très heureux. C'était naturellement magnifique. Tout s'est allégé.
Cela donne un pur sens à "Avant l'envol", fait il y a quelques semaines mais parfait ce soir.

Commentaires